• null

    Projet

    Planification urbaine – Paysagère de l’espace portuaire.

  • null

    Client:

    Autorité portuaire de Carthagène

  • null

    Localisation

    Carthagène, Murcie (Espagne)

  • null

    Secteur

    Bâtiment et Urbanisme

  • null

    Service

    Architecture

  • null

    Sous-département :

    Planification Urbaine

  • null

    Année

    2020

  • null

    Investissement

    28,8 M/€

  • null

    Collaboration :

    Bureau d’étude Martín Lejarraga et Fulgencio Avilés.

logo-autoridad-portuaria-cartagena
L’Autorité portuaire de Carthagène, l’organisme public chargé de la gestion du port de Carthagène, lui-même intégré au système portuaire de l’État espagnol, a lancé un appel d’offres pour la rénovation de sa façade pour un montant de 29 millions d’euros. Onze équipes multidisciplinaires, dont l’équipe d’architecture d’IDEA, se sont présentées en juin dernier au concours de projets de planification urbaine et paysagère pour la façade maritime de Carthagène.

Planification urbaine - Paysagère de l'espace portuaire

« Y DE PUERTOS, CARTAGENA »
Étude sur le développement des usages et l'intégration paysagère : La façade maritime comme Plaza Mayor de Carthagène

« Y de puertos, Cartagena » est né de la volonté d’apporter une réponse claire, unitaire et identitaire au design urbain, paysager, social et commercial du port de Carthagène. À partir de la connaissance et du respect de l’histoire et du passé de la ville, de l’analyse de la situation actuelle, des exigences du concours et de l’enquête préparée à cet effet et réalisée auprès des habitants de Carthagène et des touristes, une série d’interventions a été réalisée pour que le port redevienne cet espace attrayant, connecté et de vie pour les habitants de la ville, la Plaza Mayor de Carthagène

Une véritable proposition de changement pour le port de Carthagène. Un projet de planification urbaine et d’intégration paysagère qui regarde vers l’avenir de la ville, en proposant un nouvel espace global, vibrant, accessible et plein de nouveaux usages, qui améliore les services et la dynamique du port actuel. Réalisé par l’équipe multidisciplinaire d’IDEA en collaboration avec le bureau d’étude Martín Lejarraga et Fulgencio Avilés.

De torres, las de Sevilla,

De villas, las de Requena,

De puentes, el de Segovia

Y de puertos, Cartagena.[1]

[1] Chanson populaire retranscrite par F. Caballero y Margáez dans Nomenclatura geográfica de España (1834).

Nous poursuivons la philosophie de la conception d'un modèle de ville plus propre et autosuffisant. Nous concevons et planifions un développement urbain durable sur le plan environnemental, économique et social.

Un port connecté à la ville

La récupération de l’ensemble de l’espace portuaire dans ses différentes zones, repose sur sa connexion totale avec la ville. Ce passionnant projet de planification urbaine et d’intégration paysagère vise à rendre le passage vers la mer, perméable et accessible aux citoyens, en effaçant les barrières urbaines existantes et en améliorant les connexions des voies piétonnes et cyclables entre la ville et le port. Des points clés de la conversion de la façade maritime en Plaza Mayor de Carthagène.

Parmi les grandes opérations prévues, soulignons celles-ci :

  • Piétonnisation de la zone allant de l’escalier Victor Beltrí à l’ancien Quartier général de formation de la marine (CIM).
  • Prolongation de la promenade du bord de mer, séquencée par de grands palmiers.
  • Création de la Plaza al Mar de Santa Lucía.

Toutes les autres actions proposées sont guidées par les normes actuelles et internationales d’urbanisme durable qui donnent la priorité au citoyen à pied sur les véhicules, dans les espaces urbains.

Outre la connexion directe avec la ville, la zone portuaire est activée par l’intégration de nouveaux usages, avec un programme contemporain et des espaces polyvalents, profondément liés à l’histoire du lieu et aux besoins de la ville.

Ce projet passionnant de planification urbaine et d’intégration paysagère vise à rendre le passage vers la mer, perméable et accessible aux citoyens, en effaçant les barrières urbaines existantes et en améliorant les connexions.

De nouveaux services pour le port :

  • Grand umbracle polyvalent pour la réalisation de tout type de foires, événements, réunions, concerts, expositions, etc.
  • Zone de baignade, plages et belvédère avec activités de loisirs et sportives, piscines ouvertes à tous les publics et à tous les âges et adaptées aux personnes à mobilité réduite.
  • Un bâtiment mixte qui réunit le terminal de croisières, le Club espagnol royal de régates, une médiathèque, ainsi que des espaces commerciaux et de restauration (dont le restaurant Mare Nostrum), avec des terrasses-belvédères paysagères reliées à la promenade principale.
  • Une grande zone multi-sports intégrée dans un grand espace vert mettant en valeur la partie orientale de la Muraille maritime, à sa jonction avec la Cuesta del Batel.
  • Nouvelle zone culturelle, touristique et commerciale au sein de la zone de pêche avec une combinaison de différents usages tels que :
    • Nouvelle organisation de l’activité de pêche, amarrages de bateaux, cabanes de pêcheurs, zones de travail, zones ombragées, etc.
    • Le Centre d’interprétation de la faune marine et de la pêche (CIFAM), un engagement en faveur de la connaissance et de la continuité de la culture locale de pêche de Santa Lucia, qui montrera également la ville comme l’épicentre des réserves marines de la région de Murcie et de l’activité aquacole en plein essor en Méditerranée.
    • Une zone de restauration qui renforce et améliore l’offre actuelle, sous un grand espace ombragé et équipé.

Toutes ces actions à l’échelle urbaine et paysagère se combinent avec d’autres opérations spécialement liées à la récupération du patrimoine et à la mise en valeur des éléments existants :

 

  • Le sous-marin S-62 « Tonina » devrait être installé sur le quai de plaisance situé en face du musée naval, en tant qu’élément de visite et référence à l’histoire navale et maritime de la ville, directement lié à l’exposition du musée naval et au sous-marin d’Isaac Peral.
  • Dans la même zone, l’ancien Club espagnol royal de régates, réhabilité et utilisé par l’Autorité portuaire et partiellement comme élément du Musée du Port et de son histoire,
  • est actuellement en cours de restauration. Chaque élément intégré respecte la charge historique et paysagère de la Muraille maritime de Carlos III et est mis en valeur par l’activation de son environnement le plus immédiat avec des aires de jeux pour enfants, des installations sportives et des espaces verts.
  • Déplacée sur un piédestal au centre du rond-point menant au terminal, la statue de Christophe Colomb de 1921 retrouve de sa superbe avec cette position privilégiée et devient un point de repère dans le paysage.
  • La barque de pêcheurs est récupérée en tant qu’élément iconique du paysage au sein du nouveau complexe urbain du quai de pêche.
    La croix et la statue de Saint Jacques sont mises en évidence au sein d’une grande palmeraie sur la Plaza del Mar de Santa Lucia

En résumé, « Y de puertos, Cartagena », est une proposition globale, contemporaine, audacieuse et engagée pour la ville, ses habitants et les touristes qui la visitent. Un projet qui relie et dynamise le port et le transforme en un pôle d'activité et d'intérêt, qui transcende les frontières locales et régionales. Un projet de changement et de revitalisation au travers de stratégies contemporaines, accessibles et durables pour créer et donner vie à la nouvelle Plaza Mayor de Carthagène.

Begoña Santos - IDEA Ingeniería
Begoña Santos

Directora U.N Arquitectura

Êtes-vous intéressé par notre service d'architecture?

CONTACTEZ-NOUS

N’hésitez pas à nous contacter via le (+34) 917 034 404 ou par courriel avec notre directeur de l’architecture : Begoña Santos.

Vous recherchez un autre type de cabinet d'architecture?